Budget 2017

Budget 2017

Conserver l’équilibre

Le 4 avril 2017, les élus ont voté le budget de Paris – Vallée de la Marne. Si l’an dernier, celui-ci était une addition des trois budgets votés par les anciennes collectivités, il est le premier à être élaboré à l’échelle de la nouvelle Agglomération. Il reflète à la fois les contraintes qui pèsent sur le territoire, les choix de gestion faits pour y répondre et les projets qu’elle souhaite porter.

Les contraintes : des recettes en baisse

Nudget 2017

DES DOTATIONS EN BAISSE : -4,39 %
Mises à contribution pour réduire les déficits publics de l’État, les collectivités connaissent, pour la quatrième année consécutive, une baisse de leurs dotations. Pour l’Agglomération, elles représentent près d’un tiers des recettes et ont baissé cette année de plus de 4 %, soit un manque à gagner de près de 2 millions d’euros.

UNE FISCALITÉ EN LÉGÈRE HAUSSE : +0,5 %
Si les taux d’imposition demeurent inchangés, l’activité économique s’est légèrement accrue. D’où une augmentation sensible des recettes fiscales, d’à peine plus de 0,5 %.

 

Les choix de gestion : baisser fortement les dépenses

Budget 2017

Pour compenser la baisse des recettes sans rogner sur les dotations aux communes, les élus ont choisi de réduire les charges de personnel, les charges à caractère général et les frais financiers, pour une économie globale de 2,6 millions d’euros.

Un budget, qu’est-ce que c’est ?

Le budget synthétise les recettes et les dépenses de l’Agglomération pour une année donnée. Il doit être équilibré, la collectivité ne pouvant dépenser ni plus ni moins que ce qu’elle collecte. Il est scindé en deux parties :
Le fonctionnement, qui répertorie l’ensemble des dépenses et des recettes permettant d’assurer les services quotidiens.

L’investissement, qui répertorie les dépenses et les recettes permettant de préparer l’avenir.

Les chiffres clés

189 M€ dont 139,3 M€ de fonctionnement et 49,7 M€ d’investissement dont 20 M€ d’équipements
Désendettement en 2017 : 9,2 M€
Dette : 467,1 M€

Pas d’augmentation d’impôts
Les taux restent inchangés en 2017
Cotisation foncière des entreprises : 26,13 %
Taxe d’habitation : 7,99 %
Taxe foncière sur les propriétés non bâties : 3,8 %
Taxe foncière sur les propriétés bâties : 0 %

Préparer l’avenir : les projets continuent

Budget 2017 - 20 M€ d'investissement
Malgré ce contexte économique contraint, l’Agglomération continue d’investir année après année pour améliorer le présent et construire le futur. En 2017, l’Agglomération va ainsi investir 20 millions d’euros pour réaménager les quartiers, restaurer les bâtiments culturels, aménager les espaces verts, etc.

En 2017

L’agglomération, c’est

  • 3,55 M€ pour favoriser le développement économique des entreprises.
  • 5,6 M€ pour l’entretien de la voirie et les transports urbains
  • 5,83 M€ pour les piscines
  • 8,94 M€ pour les conservatoires
  • 6,45 M€ pour les médiathèques
  • 4,92 M€ pour l’entretien et la préservation des espaces verts
  • 4,37 M€ pour l’entretien des réseaux de distribution et d’assainissement de l’eau et le traitement des ordures ménagères.

L’agglomération investit

  • 695 000 € pour l’aide à l’amélioration de l’habitat
  • 1,04 M€ pour l’aménagement des parcs et des bords de Marne
  • 1,1 M€ pour l’aménagement du quartier de l’Arche Guédon
  • 960 000 € pour l’acquisition d’un terrain pour la future caserne de pompiers
  • 1,68 M€ de travaux à la Ferme du Buisson (centre de loisirs et cinéma)
  • 4,4 M€ pour la construction de la Maison de l’entreprise innovante
  • 880 000 € pour les études et travaux à l’école de musique Saint-Hubert à Chelles
  • 600 000 € pour les études du centre aquatique intercommunal
  • 400 000 € pour l’aménagement des voiries en faveur des transports en commun

Carte Budget