World-music

Encore un groupe venu de Bamako (BKO en est l’abréviation aéroportuaire) prompt aux métissages les plus rock.
Car, de mémoire de Malien, jamais encore les cordes ancestrales du donso n’goni (Nfali Diakité), le luth des chasseurs bambaras, n’avaient croisé celles du djeli n’goni (Abdoulaye Koné), la petite guitare des griots mandingues.

L’un rythme les rituels animistes, l’autre accompagne traditionnellement les louanges des puissants : entre les deux cordophones, ici largement amplifiés, le mariage est électrique. Certes, les groove trépidants du disque (Bamako Today) explosent plus tardivement sur scène. Mais les voix puissantes, entre vocalises hypnotiques (Diakité, « chasseur » très mystique) et longues plaintes mandingues, et les frappes du maître djembé Ibrahima Sarr, font progressivement monter la fièvre. La batterie énervée corse encore la transe, jusqu’au final, bouillant, exalté.

djéli n’goni Abdoulaye Koné
donso n’goni et voix Nfali Diakité
ensemble percussif Ibrahima Sarr / Aymeric Krol
voix Fassara Sacko

Une coréalisation ville de Champs-sur-Marne et scène nationale de la Ferme du Buisson

  • Tarif plein campésiens : 10 € – Tarif réduit campésiens : 5 €
  • Renseignements et réservations 01 64 73 49 00

Accès

vendredi 17 novembre

Tarifs
10€ à 17€

Salle Jacques-Brel

Allée de la Poste
77420 Champs-sur-Marne
Renseignement, réservation
01 64 62 77 77
www.lafermedubuisson.com