Pourquoi je n’ai pas porté plainte

Compagnie De(s)amorce(s) – Thissa d’Avila Bensalah
Cette création prendra la forme d’une lettre fictive adressée à Idir jeune homme rencontré lors d’une intervention artistique menée par Thissa d’Avila Bensalah dans un lycée. Cette lettre donnée comme un concert-poème, amorce une tentative de « dialogue », de reconnexion entre lui et la metteuse en scène à travers le théâtre.

Idir signifie « vivant » en langue Tamazight. Idir n’est pas seulement vivant, il est le survivant d’un système patriarcal que la metteuse en scène et ses compagnes de route essayeront de comprendre, en musique, pour transformer leur « expérience-bourrasque » en rhapsodie.

Ce spectacle puise sa sève dans la démarche « poélitique » menée par Thissa d’Avila Bensalah et la Cie De(s)amorce(s) en dix ans de travail auprès de jeunes éloignés de l’esthétique de nos plateaux de théâtre, comme des outils d’une éventuelle émancipation sensible et politique.

  • Dès 14 ans – Durée 1 heure
  • Représentations les 18 et 19 janvier à 20h30
  • Les représentations seront suivies d’une rencontre avec les artistes (sous réserve).
  • Réservation en ligne

Texte et mise en scène : Thissa d’Avila Bensalah • Création musicale et interprétation : Gisèle Pape, La Louise et Thissa d’Avila Bensalah • Scénographie : Marius Strasser et Thissa d’Avila Bensalah • Création vidéo : Julien Marrant • Univers graphique, oeuvres peintes et collaboration artistique : Camille Sauvage • Regards extérieurs (jeu) : Fanny Touron et Ysmahane Yaquini • Costumes : Marta Rossi

samedi 19 janvier

Tarifs
4€ à 15€

> Plus d'infos sur l'événement

Les Passerelles

17, rue Saint-Clair
77340 Pontault-Combault
Renseignements, réservation
01 60 37 29 90
www.lespasserelles.fr