Théâtre

Julie Deliquet / Collectif In Vitro

Quand John Cassavetes et Anton Tchekhov sont convoqués sur un plateau, que se passe-t-il ? Une abolition des frontières entre fiction et réel. Une expérience théâtrale unique, capable de faire toucher le présent à l’instant même où il s’enfuit. 

En 1968, leurs parents prenaient leurs désirs pour des réalités. En 2018, le Collectif In Vitro prend le réel pour de la fiction. La metteuse en scène Julie Deliquet mélange dans un geste théâtral unique l’expérience du présent, l’écriture de plateau avec des textes du répertoire.

Mélancolie(s) débute aujourd’hui, un an après la mort du père. Tissant sa trame autour des Trois sœurs et d’Ivanov de Tchekhov, cet objet théâtral est comme un long plan séquence en direct autour des thèmes de la disparition d’un monde, la difficulté d’aimer et la jubilation de vivre malgré tout.

Déjà accueilli à la Ferme avec deux spectacles de leur triptyque « Des années 70 à nos jours… » : La Noce (2015) et Nous sommes seuls maintenant (2013), et de son épilogue Catherine et Christian (fin de partie) (2015), le Collectif In Vitro poursuit sa grande fresque théâtro-romanesque, initiée sur plusieurs générations.

Accès

samedi 25 novembre

Tarifs
10€ à 17€

> Plus d'infos sur l'événement

La Ferme du Buisson

Allée de la Ferme
77186 Noisiel
Renseignement, réservation
01 58 71 01 01
https://www.festival-idf.fr