Théâtre – Musique – Danse

d’après les textes de Sonia Chiambretto
Par les classes adultes de théâtre du CRD Val Maubuée et la classe de danse contemporaine du CRI Michel-Slobo – Direction : Claire Delaporte

Sonia Chiambretto écrit ses textes à partir de témoignages qu’elle recueille auprès de personnes diverses, en proie aux problématiques de l’identité et de la langue. Ils constituent une matière sonore, une chair musicale, un paysage qui fait sens, une représentation de l’exil, de l’itinérance, de la guerre, de la rupture, de la renonciation, de la perte, mais aussi de l’utopie et des croyances…
Une langue contemporaine.

  • « 12 sœurs slovaques »
    Sonia Chiambretto rencontre soeur Rose dans la Maison mère des religieuses où elle a grandi et où elle vit. Elle est transportée de Tchécoslovaquie en
    France à l’âge de 8 ans. Elle ne parle pas la langue française. On dit qu’elle fait partie de “la première fournée tchécoslovaque“, on parle de “trains de petites filles tchèques“, de fuite “des régimes dictatoriaux“, d’une nouvelle “petite main d’œuvre“ en France.
  • Mon képi blanc »
    La Légion étrangère est une réalité et un mythe fascinants qui interroge Sonia Chiambretto, qui a grandi en face de la caserne. Elle a côtoyé ces hommes, venus de partout, ces inconnus qui renaissent à Aubagne pour une autre vie en pénétrant dans cet univers fermé, et pour en tirer un texte fait de fragments. La solitude, l’exil, la violence, l’errance sont évoqués à partir de nombreuses langues étrangères. On rit parfois, mais très vite, l’émotion
  • « Zone Éducation Prioritaire »
    Des adolescentes nous font la visite commentée de leur lycée, sous le contrôle des caméras de vidéosurveillance. Le cheminement que nous effectuons avec elles, tient à la fois du voyage initiatique et du parcours du combattant.
    La langue très rythmée de Sonia Chiambretto, écrite comme une partition musicale, transcrit des paroles lycéennes montées en phrases brèves, denses et rythmées, qui scandent les préoccupations adolescentes en milieu scolaire.
  • « État civil »
    À Marseille, d’un “bureau de proximité“ à l’autre, les dialogues se succèdent en même temps que s’affirme un témoignage tout en nuances des dures réalités et pourtant banales de ceux qui s’emploient tout simplement à être en règle. Face à eux, des employés souvent démunis appliquent comme ils peuvent des protocoles administratifs rigides, laissant peu de place aux traitements  spécifiques qu’appelleraient pourtant les situations de chacun. Des hommes, des femmes et des enfants devenus des numéros…

“Quand je transcris le témoignage, je fais ma traduction. J’écris ce que j’entends. Je travaille sur la forme que prend cette parole.“
Sonia Chiambretto

  • Représentations les jeudi 28, vendredi 29, et samedi 30 juin à 20h30, Auditorium Jean-Cocteau à Noisiel
  • Entrée gratuite sur réservation

Accès

jeudi 28 juin

Tarifs
Gratuit, réservation obligatoire

Auditorium Jean-Cocteau

34 bis, cours des Roches
77186 Noisiel
Renseignement, réservation
01 60 05 76 35