Les jardins de Seine-et-Marne s’ouvrent à vous

Les jardins de Seine-et-Marne s’ouvrent à vous

Couleur Jardin

Comme chaque année la manifestation Couleur Jardin, soutenue le CAUE77 est un moment privilégié pour la découverte des parcs et jardins Seine-et-Marnais. Une occasion d’en découvrir de nouveaux et de les voir autrement à travers les manifestations et événements organisés durant le moi de juin.

Sur le territoire de Paris – Vallée de la Marne

Avec près de 40% d’espace verts, le territoire de la Communauté d’agglomération recèle de nombreux parcs et jardins accessibles tout au long de l’année. Certains autres ne seront ouverts qu’à l’occasion de cet événement… profitez-en !

Champs-sur-Marne

Parc du Château de Champs-sur-Marne © CAPVM

Le parc du Château
Le parc couvre 84 hectares, et sa perspective aux nombreuses broderies de buis, suit la pente du coteau jusqu’à l’approche de la Marne. Conçu à la française, en 1710, par Claude Desgots, auteur du Palais-Royal à Paris, il a ensuite été entièrement redessiné, au début du XIXème siècle, dans une composition à l’anglaise de très grande ampleur qui intégrait le parc de Noisiel. Au début du XXème siècle, enfin, il a été restauré dans un style à la française par Henri et Achille Duchêne puis, comme le château, donné à l’Etat en 1935.
Horaires et accès
www.chateau-champs-sur-marne.fr

Chelles

Fort de la montagne de ChellesLe fort de la Montagne
Certaines réalisations contemporaines par leur dessin, leur volumétrie, permettent de bien comprendre ce qui a pu réunir parfois l’art des jardins à celui des fortifications. Le jardin du fort de Chelles est de celle-là. Dans la mise en forme d’un espace autrefois militaire ce jardin utilise abondamment l’art des terrassements que le jardin classique du XVIIème siècle avait parfaitement maîtrisé. Cette volumétrie sert ici à la mise en scène des vues rapprochées, délimitées par les murs du fort lui-même, ou des vues lointaines, presque circulaires. La simplicité des effets est à remarquer. Ce jardin au « sommet » est en même temps un jardin des ouvertures et des lointains. On y oublie la ville ; ne reste que le ciel, et cette intimité avec des pierres, des murailles inutilisées … devenues inutiles.
Accessible tout l’année.

Lognes

Parc du Mandinet, Lognes © CAPVMLe parc du Mandinet
Ce récent parc urbain a été réalisé en 1981 autour de deux plans d’eau régulant les eaux pluviales de ce qui était le petit village de Lognes, devenu en quelques années, avec les communes voisines, la ville nouvelle de Marne-la-Vallée. La gare du RER de Lognes y a été conçue en surplomb de l’un des lacs ; des plantations diverses, dont plusieurs en gradins, relient le parc à la ville.
Accessible toute l’année.

Noisiel

Parc de Noisiel, grande prairie c CAPVMLe parc
En 1867 la famille Menier achète les 87 hectares de ce parc, déjà dessiné à l’anglaise, y ajoute grotte aux ours, pavillons d’entrée, grille monumentale, puis détruit le château. Deux immenses pelouses, l’une en pente douce, et l’autre parallèle à la rivière, y sont séparées par un boisement. Très fréquenté, il se distingue par ses dimensions, ses vues, et l’accès qu’il donne à la Marne au niveau des superbes bâtiments industriels de la chocolaterie, devenus siège de Nestlé France. Une zone humide y a récemment été créée et la perspective sur la Marne ré-ouverte. Arbres remarquables : marronnier marcottant, et les platanes qui l’entourent, au bas de la pelouse principale.
Accessible toute l’année.

Cité ouvrière Menier, Noisiel © CAPVMLa Cité ouvrière
Avec la construction de la cité ouvrière Menier entre 1874 et 1911, Noisiel devient un haut lieu de progrès social, trouvant son origine dans les nécessités de l’activité industrielle. Cet ensemble comprend plus de 300 logements, des bâtiments publics et des équipements à caractère collectif. Au-delà de la cohérence architecturale et de l’esthétisme de certains bâtiments, se profile une conception économique, hygiéniste et fonctionnaliste.
Visites libre et gratuite de certains jardins de la cité lors de l’événement Couleur jARTdin.

Torcy

Parc des Charmettes, Torcy © MT CAPVMLe parc des Charmettes
Le petit château des Charmettes a appartenu à Alphonse Duval, qui fut maire de Torcy en 1900. Le parc botanique qui l’entoure, couvrant 1,7 hectare, fut créé à la fin du XIXème siècle, et bien restauré par la collectivité en 1995. On y découvre d’anciennes constructions en meulière – arche, caverne, cascade, et rivière artificielle – ainsi que des arbres de grande taille bordant un long parterre appelé la rivière fleurie. Ce parc reprend à une échelle beaucoup plus modeste, et sans le relief, les éléments caractéristiques de celui des Buttes-Chaumont à Paris. La réussite de cette restauration tient aussi aux judicieuses relations créées entre le parc, les habitations et les bâtiments publics qui l’entourent désormais.
Accessible toute l’année.

Vaires-sur-Marne

Base de loisirs, Vaires-sur-Marne © CAPVMBase de loisirs
Cette ancienne gravière transformée en base de loisirs n’est pas seulement un magnifique plan d’eau ; c’est un parc très bien dessiné où l’on peut apprécier le jeu des perspectives, la finesse des terrassements, les architectures liées aux activités nautiques. Il est relié à la rive gauche de la Marne par une passerelle piéton/cycle. On peut donc l’apprécier en continuité avec le parc de Noisiel qui fait face, remarquable par son immense pelouse en partie basse, vaste clairière bordée d’arbres de tous côtés. Le contraste est donc puissant entre ces deux parcs, l’un refermé, l’autre immense et grand ouvert sur le paysage et la ligne de coteau côté sud. Additionnés, ces deux espaces forment un des plus beaux ensembles paysagers d’Ile de France, unique par son ampleur et la présence d’une rivière comme axe de symétrie.
Horaires et accès
vaires-torcy.iledeloisirs.fr/

Val Maubuée

Parc Maubuée, Lognes/Torcy/Noisiel © MT CAPVMLa coulée verte
Lors de la création de la ville-nouvelle de Marne-la-Vallée, l’imperméabilisation du sol imposa de réguler les eaux de ruissellement : tout autour du petit ru de Maubuée, furent creusés de vastes bassins destinés à retenir l’eau en période pluvieuse. La petite vallée fut transformée en un vaste et agréable parc où alternent grandes pelouses, cheminements ombragés et points de vue, tandis que de part et d’autre la ville s’est développée.
On peut choisir de faire le tour d’un, deux, ou jusqu’à huit plans d’eau, si l’on va jusqu’à ceux du Segrais ou du Mandinet. Ils sont reliés par des passages sécurisés, sur ou sous les routes, et permettent la promenade en famille, à pied comme en vélo.
Accessible toute l’année.

77 Couleur jardin

Du 28 mai au 26 juin

 En savoir plus
www.77couleurjardin.com

Télécharger le programme (Pdf, 10,2Mo)

La « promenade au jardin » au Château de Champs-sur-Marne est organisé dans le cadre de l’événement national Rendez-vous aux jardins :

Rendez-vous aux jardins 2016

Du 3 au 5 juin

 En savoir plus
rendezvousauxjardins.culturecommunication.gouv.fr