Covid-18 -Fabrication de masques

Agglomération

Ces agents de l’Agglo se mobilisent face au Covid-19

Durant cette période de confinement, plusieurs agents de l’Agglo se sont mobilisés pour aider les personnes en première ligne face à l’épidémie de Covid-19.

Publié le

Des actions solidaires

Ils ont donné de leur temps et de leur énergie pour les autres en cette période de confinement. Retour sur les initiatives de Cécile Buthod, médiathécaire, Michel Blassiaux, chef cuisinier et Thierry Venne, responsable atelier mécanique au CTI.

Fabrication de masques

Privée d’activité professionnelle et confinée chez elle, Cécile Buthod, agent à la médiathèque d’Émery Raphaël-Cuevas d’Émerainville, s’est rapidement retroussée les manches pour fabriquer des masques. Plus habituée à confectionner des sacs et des tapis de lecture pour les plus petits, cette passionnée de couture s’est démenée pour trouver des modes d’emploi afin de réaliser elle-même des masques en tissus. "Confinée chez moi, je me suis interrogée sur ce que je pouvais faire durant cette période si particulière pour tout le monde. J’ai donc mis à profit mes connaissances en couture pour proposer quelques masques artisanaux", explique-t-elle.

Des masques colorés...

"Il a fallu d’abord sélectionner les chutes de tissus les plus adéquats et s’assurer qu’ils ne laissent pas trop passer la lumière et bien entendu les projections" , souligne la médiathécaire. Et pour en faire un accessoire agréable à porter, Cécile Buthod n’a pas hésité à confectionner des masques colorés aux motifs multiples. "Porter un masque n’est pas quelque chose de très beau, alors autant essayer de faire un objet esthétique avec des couleurs différentes et quelques motifs originaux".

...pour plusieurs agents de l’Agglo

D’abord distribués à son voisinage, Cécile Buthod a très vite décidé de proposer ses masques artisanaux aux agents qui continuent leurs missions sur le terrain. Pour l’heure, une dizaine de masques de protection ont été confectionnés. "Le masque leur permettra d’aller travailler, d’aller en extérieur et peut-être d’avoir moins peur" , souligne-t-elle. Elle insiste bien sur une chose : "Mes masques de protection ne remplacent en aucun cas les masques médicaux FFP2".

Mais aussi des visières imprimées en 3D

Il fait partie des "makers", c’est-à-dire des possesseurs d’imprimantes 3D qui s’activent pour venir en aide aux personnes en première ligne face au Covid-19. Thierry Venne, responsable au sein de l’atelier mécanique auto et espaces verts au centre technique de Croissy-Beaubourg, fait aujourd’hui tourner son imprimante pour la bonne cause. "Parmi les bénéficiaires de ces visières de protection, on retrouve bien entendu les personnes qui luttent contre le virus, mais aussi de nombreux agents qui travaillent en équipe", explique-t-il. Avec sa machine, Thierry Venne a conçu déjà 500 visières. Une initiative bénévole et solidaire qui compte perdurer encore plusieurs semaines.

Renfort en EHPAD

Il vient prêter main forte dans une EHPAD de Torcy

Il mitonne chaque jour des bons petits plats pour les agents de l’Agglo. Mais avec le confinement, Michel Blassiaux, chef cuisinier au restaurant communautaire de Torcy, a vu son activité s’arrêter. Afin de se rendre utile pendant cette période de pandémie, il a décidé de proposer son aide dans une résidence de personnes âgées du territoire. "Beaucoup de personnes étaient tombées malades du coronavirus et il manquait des cuisiniers. Au lieu de rester confiné chez moi à ne savoir que faire, je suis donc venu prêter main forte durant une période de deux semaines", explique-t-il. Mobilisé pour le service du midi, le cuisinier a pu préparer des plats variés aux résidents de l’établissement. Il gardera de cette expérience un bon souvenir : "J’ai adoré proposer mes services à une structure comme celle-là. Me rendre utile, c’est important" . Aujourd’hui, il a réintégré ses fonctions au sein des équipes du restaurant communautaire.