Agglomération

Où le pass sanitaire est-il requis à Paris – Vallée de la Marne ?

Conformément à la loi et pour lutter contre la crise sanitaire de la Covid-19, le contrôle du pass sanitaire s’applique dans plusieurs équipements culturels et sportifs du territoire.

Publié le

Depuis août, les usagers de plus de 18 ans doivent présenter leur pass sanitaire pour accéder à certains équipements de l’Agglomération. Depuis 30 septembre, le pass sanitaire est également demandé aux plus de 12 ans et 2 mois.

Dans les médiathèques

Pour accéder aux 14 médiathèques du territoire ou pour participer à leurs animations, les usagers à partir de 12 ans et 2 mois doivent présenter leur pass sanitaire.

Dans les piscines

Tous les nageurs, à partir de 12 ans et 2 mois, doivent présenter leur pass sanitaire à l’entrée des 4 piscines (Chelles, Émerainville, Torcy et Vaires-sur-Marne)

Au Nautil à Pontault-Combault

Pour accéder aux différents espaces du Nautil (aquatique, forme et escalade), le pass sanitaire est requis pour les usagers à partir de 12 ans et 2 mois.

Dans les salles de spectacles, notamment Les Passerelles 

Qu’ils se déroulent aux Passerelles, dans un des trois auditoriums ou dans les conservatoires, les spectacles sont accessibles uniquement sur présentation du pass sanitaire pour les spectateurs à partir de 12 ans et 2 mois.

En revanche, l’accès aux cours de musique, danse et théâtre dispensés par le réseau des conservatoires n’est pas soumis au pass sanitaire.

    Les animations 

    Les animations organisées par la Fabrique des savoirs, dans le cadre de sa programmation Sciences de saison et par la Maison de l’environnement vagabonde pourront être soumis à la présentation du pass sanitaire pour les participants à partir de 12 ans et 2 mois.

    La présentation du pass sanitaire consiste à montrer, au choix

    • un certificat de vaccination complète (numérique via l'application TousAntiCovid ou papier à télécharger sur https://attestation-vaccin.ameli.fr/)
    • un test négatif RT-PCR ou antigénique, ou un autotest négatif réalisé sous la supervision d'un professionnel de santé, de moins de 72 heures
    • un certificat de rétablissement de la Covid-19 (test RT-PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois)

    Les gestes barrières et le port du masque restent obligatoires dans les établissements.