Signature du Contrat local de santé - photo © Yann Piriou

Santé

Signature du Contrat local de santé

L'Agglo a signé, jeudi 7 novembre 2019, son Contrat local de santé, co-élaboré avec ses différents partenaires institutionnels, destiné à réduire les inégalités sociales et territoriales en matières de santé et à mettre en œuvre des solutions pour garantir aux habitants une offre de soins de proximité.

Publié le

L'Agglo s'est engagée, avec l'Agence Régionale de Santé (ARS), à la construction d'un Contrat local de Santé (CLS) pour une période de 3 ans.

La construction du CLS s’est faite à l’appui d’une série de diagnostics locaux de santé engagés depuis plusieurs années. Un questionnaire auprès de la population a permis de confirmer les besoins et attentes des habitants du territoire, et des rencontres avec de nombreux acteurs de santé exerçant dans les 12 communes ont permis de partager et de préciser le diagnostic.

Celui-ci a été partagé avec le Conseil de Développement, qui réunit des représentants de l’ensemble des communes de l’Agglomération et de leurs habitants, mais aussi discuté au cours d’entretiens collectifs avec des catégories d’acteurs des champs médical et médico-social intervenant sur le territoire (professionnels de santé libéraux, acteurs sociaux, infirmières scolaires, etc.).

Enfin, ce diagnostic a été enrichi par les travaux issus d’un groupe de parole organisé avec le Conseil citoyen du quartier de la Renardière (Roissy-en-Brie) et d’autres groupes de travail parmi les services et partenaires de l’Agglomération.

Tous ces travaux ont permis de définir quatre axes stratégiques et d’en préciser les contenus :

  1. Renforcer Paris - Vallée de la Marne comme acteur de santé
    Bien que fortement mobilisée sur les questions de santé, l’Agglomération reste encore mal identifiée par ses principaux acteurs. Il s’agit donc de valoriser et de développer ses actions au service de la santé de la population, mais aussi de valoriser l’ensemble de ses partenaires afin d’initier de nouveaux projets partagés.
  2. Soutenir l’offre de santé sur le territoire

    L’offre de soins de proximité, très inégalement répartie sur le territoire tant en nombre de professionnels qu’en termes de dynamiques, souffre de vraies faiblesses et ne permet plus de satisfaire aux besoins de la population. L’enjeu est donc de poursuivre les actions de l’Agglomération et ses partenaires en faveur du renforcement de cette offre et d’un meilleur maillage territorial.
    L’Agglomération entend ainsi favoriser le développement de structures de santé pluri-professionnelles en exercice coordonné, encourager le développement de stages et l’installation de jeunes professionnels, mais aussi accompagner l’émergence d’une Communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) pour aider les professionnels de santé à mieux structurer leurs relations et mieux se coordonner.

  3. Améliorer la compréhension et la prise en charge des déterminants environnementaux de santé

    Si Paris - Vallée de la Marne jouit d’une grande proportion d’espaces naturels, sa situation à la marge de la métropole parisienne l’expose nécessairement à la pollution de l’air et impacte la qualité de ses eaux. Elle a également une part de logements potentiellement insalubres plus élevée qu’à l’échelle du département, en particulier au nord de son territoire. C’est pourquoi elle entend agir en faveur de la rénovation des logements et intégrer à ses politiques publiques une approche globale de promotion de la santé, notamment dans sa politique d’aménagement urbain.

  4. Accompagner les acteurs à relever les enjeux de santé du territoire

    La population du territoire le plus peuplé de Seine-et-Marne est caractérisée par sa grande diversité sociale. Les besoins de santé sont donc nombreux, et il s’agit pour l’Agglomération de développer partout des actions de prévention en accompagnant mieux les acteurs à relever ses enjeux de santé, de soutenir la mise en place de projets et d’actions sport-santé, ou encore de mettre en place un réseau d’ambassadeurs santé dans chaque quartier prioritaire.

Depuis 2016, Paris - Vallée de la Marne s'est dotée de la compétence santé pour s'engager dans une politque volontariste en faveur de l'amélioration de l'offre de soins et de l'offre de prévention, mais aussi pour la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé.

Quelques images

Télécharger